Revue

Revue

Les technologies de la communication en URSS

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 82, nov. 1984

Dotée d’un réseau téléphonique très modeste et d’une micro-informatique embryonnaire, l’Union Soviétique doit affronter avec dix ans de retard le défi des nouvelles techniques d’information. Quelles innovations favoriser tout en tenant compte des spécificités du système centralisé ? Alain Le Diberder et Francis Wasserman passent ici en revue les différents critères de choix qui s’imposent aux planificateurs du Kremlin (capacité de production, intérêt pour la collectivité et risque socio-politique), avant de dresser plusieurs scénarios possibles pour l’avenir.

#URSS

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.