Revue

Revue

L'économie circulaire en Chine. Vers une prise en compte de l'environnement dans le système économique chinois ?

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 324, nov. 2006

Forte d’une croissance économique vertigineuse, la Chine est confrontée depuis quelques années à un développement, notamment industriel, qui suscite de graves problèmes environnementaux (pollution de l’air, des eaux, des sols, accumulation de déchets en tous genres…). Cette situation engendre des coûts importants qui, compte tenu des perspectives de développement qui sont les siennes, pourraient croître très rapidement.
Conscient de ce problème, le pays s’est lancé, selon cet article, dans une stratégie nouvelle : l’économie circulaire, dont l’objectif est d’utiliser le plus efficacement possible les ressources et de protéger l’environnement, sur le modèle de l’écologie industrielle. Pour ce faire, la Chine est en train de développer tout un dispositif réglementaire et normatif que les auteurs exposent ici, après avoir présenté en quoi consiste l’économie circulaire. Ils détaillent également plusieurs expériences pilotes (éco-parcs, éco-villes) mises en place dans le pays, montrant l’implication forte des autorités locales dans ces projets. Enfin, les auteurs analysent les avantages et inconvénients de ce type de dispositif, ainsi que leurs chances de réussite.

#Chine #Développement durable

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.