Revue futuribles n° 407

Ressources naturelles, énergie, environnement

Garonne 2050. Un exercice de prospective participative sur la gestion de l’eau du bassin de la Garonne

Alors que se profile la prochaine conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP), prévue fin 2015 à Paris, les questions climatiques font l’objet de nombreux articles et débats, mais rares sont ceux qui les examinent à l’échelle « micro ». Pourtant, de nombreuses régions, en France notamment, ressentent d’ores et déjà les impacts de ces changements (sécheresses, pluies torrentielles à répétition…) et devraient se préoccuper davantage des conséquences à moyen-long terme de ces modifications climatiques. L’Agence de l’eau Adour-Garonne, en charge de la gestion des eaux du Grand Sud-Ouest, a fait cet effort et réalisé un exercice de prospective entre 2010 et 2013, en vue d’adapter la gestion de la ressource hydrique aux évolutions à venir d’ici 2050. Cet article revient sur cette démarche, intitulée « Garonne 2050 », résolument participative, qui montre bien l’ampleur des défis à venir dans cette région à la fois agricole et attractive, souffrant de manière récurrente d’un manque d’eau l’été.

Après un rappel des scénarios exploratoires et des quantifications ayant servi de point de départ, les auteurs présentent les trois scénarios stratégiques retenus, orientés autour de deux déterminants clefs : le déficit d’eau lié au changement climatique et les prélèvements destinés à l’agriculture. Ils montrent ensuite quel compromis a été retenu et pourquoi, soulignant le courage politique nécessaire à un exercice d’anticipation dont l’horizon (2050) et les conclusions ont de quoi désarçonner les acteurs et populations concernés.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner