Revue futuribles n° 341

Géopolitique

Changement climatique : risque géopolitique ?

Si le consensus scientifique et politique autour de la réalité du changement climatique n'est pas encore parfait, les préoccupations relatives au climat ont depuis quelque temps déjà largement débordé le seul cadre des débats d'experts, comme le prouve la notoriété acquise par les deux lauréats du prix Nobel de la paix 2007, l'ancien vice-président des États-Unis, Al Gore, et le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) des Nations unies. Pour le prospectiviste, il est temps de faire un pas de plus et de songer non seulement aux voies et moyens pour limiter les conséquences des actions humaines sur le climat, mais également à la rétroaction du climat sur les activités humaines.
Au-delà des conséquences économiques des dégradations du climat, une autre question majeure nous intéresse ici : celle des impacts directs et indirects du changement climatique sur le contexte international et sur le panorama futur des violences, des conflits, des risques et des menaces. C'est le thème qui a été choisi pour la deuxième coproduction de prospective, après " 2030, le big bang démographique ", de Futuribles, Mano-a-Mano et Arte, dont la diffusion est prévue le 20 mai 2008 sur Arte. Dans le cadre de ce programme, nous nous sommes entretenus sur ce sujet avec le fondateur du Global Business Network, Peter Schwartz, prospectiviste renommé qui peut être considéré comme un pionnier en matière d'étude des menaces induites par le changement climatique sur la paix et la sécurité internationales.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner