Revue

Revue

Baisse des émissions de CO2 : une bonne nouvelle à relativiser

Alors que les prévisions concernant l’ampleur possible du réchauffement climatique et ses impacts sont de plus en plus pessimistes [1], les évolutions des émissions de gaz à effet de serre (GES) mondiales sont suivies avec attention.

À l’échelle mondiale, les émissions de GES ont crû en moyenne de 2,2 % par an entre 2005 et 2015, elles ont diminué légèrement ensuite, avant d’augmenter à nouveau en 2018. Dans les pays européens, en revanche, elles seraient en baisse.

Selon une étude publiée en février dernier dans la revue Nature Climate Change, les émissions de GES de 17 pays européens et des États-Unis ont diminué en moyenne de 2,4 % par an entre 2005 et 2015 [2]. Ces pays représentent à eux seuls 28 % des émissions mondiales. C’est la première fois qu’une diminution soutenue et ininterrompue des émissions de GES est enregistrée pendant une décennie.

Au sein de l’Union européenne (UE-28), cette baisse s’est prolongée entre 2017 et 2018, selon les données d’Eurostat (moins 2,5 % et même moins 3,5 % pour la France).

Émissions annuelles totales de CO2 fossile de l’UE-28 et des plus gros pays émetteurs (en gigatonnes par an)*

*La bande colorée de chaque courbe indique la marge d’incertitude.
Source : Eurostat.

Entre 1990 et 2018, les émissions de GES de l’UE-28 ont ainsi diminué de plus de 20 %, ce qui veut dire qu’elle a déjà atteint son objectif de diminution de 20 % des émissions de GES entre 1990 et 2020. En revanche, le rythme actuel de ses émissions est insuffisant pour atteindre l’objectif d’une baisse de 40 % entre 1990 et 2030.

Sur la même période, les émissions de la France ont diminué d’environ 15 %, mais elles étaient déjà inférieures compte tenu des spécificités du mix énergétique national (importance du nucléaire, quasi-inexistence du charbon).

Évolution des émissions de GES dans l’UE-28 et trajectoire des objectifs 2020 et 2030 (en millions de tonnes équival...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.