Revue

Revue

Vers un accès élargi au crédit à la consommation en France ?

En France, les ménages pauvres ont pour la plupart accès au système bancaire puisque le taux de bancarisation y est d’environ 98 %. Le nombre de personnes physiques qui ne bénéficient pas de services bancaires serait d’environ 1,5 million selon le CCSF (Comité consultatif du secteur financier).

Ces chiffres relativement faibles ne rendent cependant pas compte du nombre de personnes souffrant de restrictions d’usage des services bancaires. Au premier chef, on trouve bien sûr les surendettés ou encore les deux millions de comptes qui souffrent d’interdiction d’émission de chèques, c’est-à-dire de paiements à risques. Mais, plus largement, les populations pauvres ou fragiles se trouvent très largement exclues du recours aux crédits qui représentent parfois l’unique solution, apparemment paradoxale, pour sortir de spirales de surendettement ou pour disposer des fonds nécessaires à la mise en oeuvre de projets qui permettent d’entreprendre et de se projeter dans l’avenir.

Identifiée comme un enjeu majeur de la cohésion sociale, la meilleure intégration des populations fragiles dans les systèmes bancaires et de crédit est devenue un objectif politique et pour les associations, qui a donné lieu à un certain nombre de rapports et d’initiatives. En effet, cette exclusion du crédit, qui semble tendanciellement en croissance, accentue les risques de dislocations sociales.
L’objectif de cette note est donc d’esquisser une réflexion sur les risques et opportunités que recèle la situation actuelle d’exclusion du crédit, et d’évaluer les impacts possibles des nouvelles mesures prises par les acteurs principaux dans ces domaines.
Dans une note d’alerte précédente, nous nous étions interrogés sur les impacts économiques que pourrait avoir un plus large recours au crédit en France. Il ne s’agit donc pas ici de mener une approche macroéconomique, mais bien d’appréhender ces phénomènes sous l’angle de l’accès des individus aux crédits et plus particulièrement au crédit à la consommation qui est le plus  » démocratique « .

——————–
Si vous êtes membre partenaire de Futuribles, vous pouvez télécharger cette analyse en haut de votre écran (après vous être connecté).

#Consommation #France

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.