Revue

Revue

Vers des réseaux d’électricité décentralisés ?

Demain, les consommateurs français pourront-ils, comme le promet le magazine We Demain [1], bénéficier d’une électricité gratuite grâce à l’essor des capacités de production décentralisées reposant sur les énergies renouvelables ?

Le projet de loi du gouvernement français sur la transition énergétique prévoit de porter à 32 % la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie en 2030, contre 14 % aujourd’hui, en favorisant notamment le solaire et l’éolien [2]. La région Nord-Pas-de-Calais mise quant à elle sur les énergies renouvelables pour devenir autonome sur le plan énergétique à l’horizon 2050, tout en réduisant sa consommation d’énergie de 60 % [3].

Beaucoup d’espoirs sont placés notamment dans l’autoproduction et l’autoconsommation d’électricité d’origine renouvelable par les consommateurs eux-mêmes ou par de petites entités. Mais quel est le potentiel réel de cette filière et les conditions de son développement ? Pour répondre à cette question, un groupe de travail national a été lancé en 2013 par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Une quarantaine d’organismes ont participé à la réflexion, dont des représentants des pouvoirs publics (ministères, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie…), des gestionnaires de réseaux (EDF, RTE…), des acteurs de l’électricité et des énergies renouvelables (Total, GDF-Suez…), des syndicats professionnels, des collectivités locales… Le groupe, qui s’est concentré sur l’électricité d’origine photovoltaïque, a récemment rendu son rapport [4], dans lequel il souligne l’ampleur des efforts qui devront être réalisés pour développer pleinement cette filière.

Jusqu’à présent, les capacités de production photovoltaïque en France (et dans d’autres pays) se sont développées grâce à l’existence d’une politique d’achat qui permet de compenser le fait que le coût de production de l’électricité photovoltaïque est plus élevé que les prix de vente de l’électricité (toutes taxes comprises). Elle a séduit notamment un nombre croissant de Français qui souhaitent disposer d’une production d’électricité d’origine renouvelable, et de nombreux exploitants de grosses installations (supérieures à 250 kilowatts-crête) qui représentent plus de la moitié des capacités installées aujourd’hui. En décembre 2014, 321 000 installations photovoltaïques étaient raccordées au réseau géré par ERDF, représentant une puissance totale de 4,6 gigawatts et 0,5 % ...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.