Revue

Revue

Véhicule électrique : le retour

La voiture électrique n’est pas un très bon souvenir pour les constructeurs français. Il y a plus de 10 ans, ils se sont lancés dans sa production mais le marché n’a pas décollé. Aujourd’hui, 6 000 véhicules de ce type roulent en France (et 30 000 dans le monde). En 1995, Jacques Calvet, ex-PDG de Peugeot, avait prévu un parc de 200 000 véhicules à l’horizon 2005-2010.
L’autonomie limitée à 80 km des véhicules et le temps de recharge de plusieurs heures (six heures pour une charge complète) n’en faisaient pas des voitures aussi pratiques que les autres. Et ceci alors que le coût d’usage en carburant ou en énergie penchait déjà du côté de l’électrique en France.
Aujourd’hui, les initiatives refleurissent sur la voiture électrique parée du double avantage d’être  » propre  » et de présenter une alternative à un pétrole au prix croissant. Cette note revient sur quelques enjeux majeurs qui déterminent pour une part le développement du véhicule électrique.

——————–
Si vous êtes membre partenaire de Futuribles, vous pouvez télécharger cette analyse en haut de votre écran (après vous être connecté).

#Automobiles #Énergie électrique

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.