Revue

Revue

L'illusion du plein emploi

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 183, jan. 1994

Remarquable et saisissant est le texte élaboré par le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) en introduction au colloque qu’il organisait sur 5 tabous en questions pour le travail de demain, le 21 janvier 1994 à Paris.
En effet, il souligne le caractère exceptionnel de l’épisode de plein emploi que nous avons connu durant les « Trente Glorieuses » et affirme que « l’emploi salarié ne doit pas être le seul vecteur de l’activité sociale, ni l’entreprise le seul lieu de socialisation ».
Distinguant la « logique de l’emploi salarié » de la « logique de l’activité », il expose, en vue de lancer le débat, deux points de vue bien différents sur la crise actuelle (sa nature conjoncturelle ou structurelle) et, partant, sur la logique dominante et ses conséquences économiques et sociales.

#Emploi

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.