Revue

Revue

L’Europe tétanisée. Un système de prise de décision inefficace, à changer d’urgence

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 381, jan. 2012

Comme on a pu le lire ces derniers mois dans cette tribune européenne et dans bien d’autres publications, la crise économique en cours, en particulier celle des dettes souveraines, a placé l’Union européenne face à ses limites. Il est en effet très difficile de prendre les décisions qui s’imposent au plan économique sans instances de gouvernance efficaces. Or, à 27, avec un système décisionnel fonctionnant à l’unanimité pour les questions d’« intérêt vital » – dont la définition peut varier considérablement d’un pays à l’autre et se situer très loin de l’intérêt général de la Communauté européenne dans son ensemble -, l’Union n’a guère les moyens politiques de ses ambitions. C’est ce que montre ici Jean-François Drevet en rappelant le fonctionnement du système décisionnel de l’Union, la façon dont il s’est construit et les limites qu’il connaît depuis de longues années. Un système qu’il est désormais urgent de réformer et sans aucun doute dans le sens d’un fonctionnement fédéral.

#Gouvernance #Union européenne

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.