Revue

Revue

La réforme de l'administration britannique

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 287, juin 2003

Partout, du moins dans les pays industrialisés, la réforme de l’administration publique est à l’ordre du jour : en Australie comme en Nouvelle-Zélande, aux États-Unis comme au Canada, au Royaume-Uni comme en Suède. Dans tous ces pays se pose le problème des missions imparties à l’État, de l’efficience de celui-ci, du périmètre et de l’efficacité de ses interventions. Dans bon nombre des nations précitées, des réformes en profondeur ont été menées.
Le cas du Royaume-Uni est particulièrement intéressant car ses réformes ont constitué des priorités pour les Premiers ministres qui se sont succédé. Margaret Thatcher, John Major et, depuis 1997, Tony Blair ont, à tour de rôle, contribué à faire de ce pays la nation qui a vécu, depuis plus de 20 ans, les plus grands bouleversements en matière de réforme administrative.
Cet article consiste, essentiellement, en une analyse de la réforme de l’administration publique enclenchée en 1998 par le gouvernement Blair, particulièrement sous l’angle de l’amélioration du processus d’élaboration et de la mise en place des politiques publiques.

#Administration publique #Réforme administrative #Royaume-Uni

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.