Revue

Revue

La longue marche du monde. À propos du livre de Philip Bobbitt, "The Shield of Achilles"

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 377, sept. 2011

En 2002 est paru simultanément aux États-Unis et au Royaume-Uni un ouvrage monumental de Philip Bobbitt sur les relations internationales sur très longue période. The Shield of Achilles: War, Peace and the Course of History n’a pas été traduit en français. Pourtant, de l’avis de Jacques Lesourne qui l’a lu pour Futuribles, il s’agit là d’une analyse très enrichissante des rapports entre stratégie militaire, évolution des formes d’État et principes régissant les relations internationales. Au-delà du décryptage rétrospectif que propose Philip Bobbitt de la longue histoire du monde (présentant notamment les « guerres charnières » qui ont jalonné l’édification du droit international), cet ouvrage offre un regard prospectif sur les grandes tendances d’évolution du monde contemporain et développe trois scénarios possibles en la matière. Jacques Lesourne les présente en fin de cette analyse, montrant in fine qu’en dépit d’un certain « américano-centrisme », l’ouvrage de Philip Bobbitt constitue un apport important à l’analyse des influences conjointes entre État, stratégie militaire et relations internationales, essentiel pour mieux envisager les tendances à venir sur l’échiquier mondial.

#État #Gouvernance #Relations internationales #Stratégie (méthode)

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.