Interview

I. Delattre, F. Bourse, A. Toledano. Comment serons-nous soignés en 2030 ? Interview

Épigénétique, jumeau digital, microfluidique, CAR-T cells, diagnostic à partir de l’analyse d’une seule cellule… L’accélération des innovations technologiques et thérapeutiques nécessite une transformation de notre système de santé, notamment en matière d’accès, de financement, de recherche clinique, de parcours de soins. Par ailleurs, les enjeux de santé publique (vieillissement, prévalence des pathologies, inégalités) et les attentes des citoyens évoluent rapidement, créant de nouveaux besoins et de nouvelles exigences. Comment serons-nous soignés en 2030, quelles seront les grandes transformations qui impacteront notre santé ? L’étude Innovation santé 2030 réalisée par le Leem (Les entreprises du médicament) avec la société Futuribles, repose sur les analyses et les anticipations de 30 experts qui ont structuré leurs réflexions à partir de 6 transformations, 14 vecteurs d’innovation qui vont, selon eux, façonner les progrès de la recherche et du diagnostic et leurs traductions sur 12 grandes pathologies. Isabelle DELATTRE (responsable éditoriale Innovation et santé au LEEM) et François BOURSE (directeur d'études à Futuribles) ont présentés, lors de la table ronde du 26 novembre 2019, les principaux enseignements de cette étude.. Le docteur Alain TOLEDANO, cancérologue radiothérapeute, est venu présenter sa vision de la médecine de demain, notamment de l’approche intégrative. L’Institut Rafaël créé en 2018 par le docteur Toledano est le premier établissement de médecine intégrative en France dans le domaine de la cancérologie, « établissement unique pour passer d’une médecine centrée sur la maladie à une médecine centrée sur l’individu et son projet de vie ». Alain Toledano est également le directeur médical de l’Institut de radiochirurgie de Paris — Centre Hartmann et le président du Conseil médical de l’Institut d’oncologie des Hauts de Seine. Entre 2007 et 2017, le docteur Toledano a été le médecin principal en cancérologie à l’Hôpital Américain de Paris, puis chef du pôle Médecine et Cancérologie.