Forum, Revue futuribles n° 9

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Théorie des catastrophes, sciences sociales et prospective

Les travaux de René Thom commencent à être bien connus du public scientifique. En forgeant des outils mathématiques originaux pour la représentation et parfois l'interprétation de phénomènes de rupture, de transformation structurelle, bref de « morphogenèse », et cela dans des domaines variés (de la physique fondamentale à la linguistique en passant par les génétiques biologiques), René Thom a permis de réévaluer l'importance des modèles mathématiques dans la compréhension de tels phénomènes. Jusqu'alors, schématiquement, on peut dire que la représentation à l'aide d'outils mathématiques classiques soit s'avérait impossible (outils du «continu» inadaptés à la saisie du «discontinu»), soit n'était qu'une « traduction » trahissant une réalité sommée d'épouser les moules étroits et limités qu'offrait l'appareillage mathématique disponible. Ces deux issues conduisaient à la remise en question de l'utilité des modèles mathématiques dans la compréhension ou l'explication des phénomènes complexes.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner