Revue futuribles n° 48

Économie, emploi - Société, modes de vie

Le vécu d'une réduction du temps de travail

Par

Réduire le temps de travail, telle est bien l'une des aspirations les plus fréquemment exprimées par les Français en 1981, les Européens en général, sinon tous les peuples soumis aux cadences industrielles. Plus de revenu, oui bien sûr, mais aussi du temps pour soi, du temps pour vivre !

Mais que faire de ce précieux temps arraché au travail, et à quoi l'utiliser ?

Pour les uns, ce sera enfin la découverte d'un équilibre physique et nerveux, tandis que d'autres connaîtront, au contraire, peut-être l'angoisse de l'ennui et d'un certain désoeuvrement. Ces évolutions seront influencées par un certain nombre de facteurs caractérisant chaque individu : sexe, âge, situation conjugale ou familiale, mais aussi localisation géographique et réseau social. Il n'y a guère d'égalité face au temps, mais plutôt une très grande diversité que nous allons observer tout en cherchant à mesurer le coût social des changements intervenus dans les modes de vie, ceci grâce à une série d'enquêtes effectuées en 1979-80 par le CEREBE.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner