Chronique européenne, Revue futuribles n° 447

Géopolitique

Les Européens orphelins d’Angela Merkel ?

Par

Après 16 années passées à la tête du plus puissant pays européen sur le plan économique, Angela Merkel a quitté la chancellerie allemande fin 2021, laissant, selon certains commentateurs, l’Union européenne un peu orpheline. Mais est-ce vraiment le cas ? Son départ ne pourrait-il pas être l’occasion de relancer différents pans de la politique européenne ? Selon Jean-François Drevet, un certain nombre de signes émanant de la nouvelle coalition au pouvoir en Allemagne (entre sociaux-démocrates, Verts et libéraux) semblent aller en ce sens. C’est le cas en particulier sur le plan de la relance institutionnelle (avancée vers une Europe fédérale ?) ou du renforcement possible de la politique étrangère pour opposer aux voisins autocrates (Russie et Turquie notamment) des réponses autres que strictement économiques, avec peut-être, pour ce faire, un renouveau du couple franco-allemand. En somme, une nouvelle ère pourrait émerger, grâce à ce passage de relais à Berlin, potentiellement favorisée par la présidence française de l’Union et la mise au clair à venir des relations avec le Royaume-Uni post-Brexit.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner