Tribune, Revue futuribles n° 445

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

La transition écologique est-elle soluble dans la démocratie citoyenne ?

Par

Grand Débat national, Convention citoyenne pour le climat : ces dernières années, les dirigeants français ont semblé engager une dynamique d’ouverture vers les citoyens en amont de la prise de décision politique. Ceci répond notamment aux différents mouvements de contestation qui ont agité le pays — « gilets jaunes », marches pour le climat… Malheureusement, les décisions politiques qui ont suivi ou découlé de ces consultations citoyennes n’ont pas été au rendez-vous des attentes suscitées, à l’instar de la loi Climat et résilience d’août 2021. Certes, la pandémie de Covid est passée par là, mais à l’heure de réfléchir à ce que pourrait être la société post-Covid, en lien avec la nécessaire transition écologique, la question de la concertation entre citoyens et décideurs politiques se pose plus que jamais. Toutefois, dans le contexte de défiance actuel, comment envisager une démocratie citoyenne efficace ?

Géraud Guibert s’interroge, dans cette tribune, sur les chances réelles qu’une telle démocratie citoyenne puisse aboutir, et surtout, qu’elle puisse accompagner positivement la transition écologique. Il importe, selon lui, de « faire preuve de lucidité » : il manque encore à la France une méthode pour rendre acceptable et opérationnelle une stratégie climat ambitieuse. Pour avancer en ce sens, un certain nombre de clarifications lui paraissent nécessaires : s’agissant de l’« écologie punitive » (elle est indispensable, mais il faut cibler et expliquer) ; concernant le rôle de la science (en matière tant de diagnostic que de solutions éventuelles) ; et enfin quant à la transformation du système économique (pour tenir compte des limites du capitalisme et développer une logique de gestion / protection / partage des biens communs). Ces clarifications faites, il faudra s’atteler à une véritable coconstruction citoyenne des politiques et mesures à mettre en place pour faire progresser la transition écologique, et c’est la formule des conventions citoyennes qui, selon Géraud Guibert, paraît la mieux adaptée pour y parvenir.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner