Revue futuribles n° 442

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

L’effondrement, tourbillons et perte de repères

Par

Lorsque nous avons publié l’article de Gabriel Salerno, fin 2018, qui présentait les diverses interprétations de l’effondrement identifiables dans la littérature sur le sujet, nous étions loin d’imaginer qu’un an plus tard, une rupture majeure — la Covid-19 — allait bouleverser les sociétés à l’échelle planétaire. Bien entendu, la crise sanitaire n’a pas « effondré » le monde dans lequel nous vivons, mais elle a montré la grande vulnérabilité des sociétés et signifié à l’homme qu’il n’était pas à l’abri de grands ébranlements. Nous avons donc invité Gabriel Salerno à revenir sur le concept d’effondrement et ce qui a pu le faire évoluer depuis 2018.

Après avoir rappelé que les représentations de l’effondrement se déclinent à diverses échelles d’espace et de temps, Gabriel Salerno précise les questionnements philosophiques qui les accompagnent. À commencer par la façon d’appréhender le progrès scientifique et technique qui, jusqu’ici, a accompagné le développement des sociétés, en particulier en Occident, mais qui n’est plus unanimement considéré comme un vecteur positif dans le processus civilisateur. Cette remise en question de la place du progrès, jusqu’ici moteur de l’Histoire, brouille la vision de l’avenir de l’humanité et interroge sur le sens de l’Histoire. Les trois grandes interprétations de l’effondrement oscillent entre une vision cyclique, une vision progressiste et une vision décliniste de l’Histoire ; mais on constate, selon l’auteur, une tendance à un raffermissement des positions, voire une radicalisation, entre ceux qui acceptent de considérer l’effondrement et ceux qui refusent. Outre les clivages relatifs aux questions environnementales et sociales, l’auteur pointe une crise de la cognition, qui s’observe notamment au travers de la diffusion des théories du complot. Pour éviter que les thèses conspirationnistes n’entravent la cohésion et l’analyse objective des changements à l’œuvre dans notre civilisation, il est important de remédier à la perte de sens en cours et de remobiliser les sociétés en redonnant un sens à l’Histoire — proposer un nouvel élan pour conjurer les risques d’effondrement…

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner