Tribune, Revue futuribles n° 437

Institutions - Recherche, sciences, techniques

L’e-administration en Europe. À propos du retard de l’administration suisse

Par

Fin 2019, la Commission européenne a publié un rapport comparant l’intégration du numérique au sein des gouvernements et administrations d’une trentaine de pays européens, et la façon dont cette intégration améliore (ou non) le service aux usagers. Isabela Pardal a examiné ce benchmark avec une focale sur le cas suisse, dont elle est familière.

Comme elle le souligne ici au vu de la position relativement médiocre du pays, les moyens techniques et financiers ne suffisent pas à garantir la performance organisationnelle puisque la Suisse, dont la stratégie de développement de sa cyberadministration a été lancée il y a plus de 20 ans et qui ne manque pas de moyens pour la financer, est à la traîne, en Europe, dans ce domaine. Elle pointe un manque de coopération et de synergies aux différents échelons institutionnels, imputable dans une large part, selon elle, à une prise en compte insuffisante des composantes immatérielles.

De son côté, la France affiche des performances relativement bonnes en matière de cyberadministration, qui pourraient sans doute être elles aussi grandement améliorées si elle faisait en sorte — comme le conseille Isabela Pardal s’agissant de la fédération helvétique — de renforcer les synergies à tous les niveaux institutionnels.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner