Revue futuribles n° 434

Géopolitique - Institutions

Méditerranée : quand l’horizon s’éloigne

Par

La fin de cette année 2020 marquera le 25e anniversaire de la conférence de Barcelone, qui amorça le processus du même nom visant à rassembler les pays des deux rives de la Méditerranée pour faire de cette région une zone de paix et de prospérité. Un quart de siècle plus tard, force est de constater que cet objectif louable — qui doit sans aucun doute demeurer dans le viseur — est bien loin d’être atteint. Côté nord, les pays riverains de la Méditerranée ont enchaîné les crises socio-économiques ; côté sud, entre les révoltes (souvent déçues) des « printemps arabes », la guerre en Syrie, l’enlisement du conflit israélo-palestinien, on est encore bien loin de la paix régionale. Quant au dialogue et au rapprochement entre les deux rives, il peine à progresser comme le montre ici Sébastien Abis.

Rappelant les évolutions survenues dans la région méditerranéenne ces dernières décennies et les difficultés à faire progresser les relations euro-méditerranéennes, cet article souligne les points de blocage en la matière. Il indique aussi combien les intérêts en présence varient d’un acteur à l’autre, et comment les pays méditerranéens sont intégrés dans la mondialisation, avec des relations et des échanges ne se cantonnant pas au voisinage européen. La région saura-t-elle sortir des difficultés actuelles ? S’insérera-t-elle dans un processus régional ? La solidarité triomphera-t-elle des rivalités ? Comme le montre ici Sébastien Abis, l’horizon d’un avenir clément dans la région méditerranéenne n’est pas totalement bouché, mais il semble encore bien lointain.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner