Tribune, Revue futuribles n° 434

Économie, emploi - Entreprises, travail - Géopolitique

La souveraineté à l’ère du numérique

Par

L’économie mondiale est aujourd’hui largement tirée par les entreprises du numérique, dont les plus grandes (Apple, Facebook, Amazon, Baidu, Tencent…) sont américaines ou chinoises. Ces entreprises ont pour beaucoup commencé « petit » et ont pu grossir jusqu’à devenir des leaders, très souvent grâce au soutien de l’État dont elles dépendaient. Car même si l’économie est très mondialisée, la souveraineté économique conserve un rôle majeur et le secteur du numérique n’y échappe pas.

Pourtant, l’Europe et en particulier la France semblent peiner à prendre la mesure du rôle de la puissance publique dans le soutien aux jeunes entreprises du secteur — les start-ups, les licornes… Ce manque de soutien constitue une erreur stratégique majeure selon André-Yves Portnoff, qui rappelle ici l’importance des petites et moyennes entreprises innovantes dans l’économie d’un pays, et plaide pour un soutien actif des pouvoirs publics pour les aider à croître et changer d’échelle. Récemment, des signes encourageants semblent aller en ce sens ; il faut les confirmer, voire aller plus loin encore comme l’encourage ici André-Yves Portnoff.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner