Tribune européenne, Revue futuribles n° 433

Géopolitique

L’Union européenne doit-elle se défendre ?

Par

Le renforcement des tensions avec la Turquie, tant en matière migratoire que s’agissant de l’exploitation des réserves de gaz en Méditerranée, place l’Union européenne dans une situation difficile, et suscite un certain nombre de questions du point de vue de la paix et de la sécurité sur son flanc sud-est. Comme le rappelle Jean-François Drevet, l’Alliance atlantique (dont la Turquie est membre) est affaiblie par le comportement d’Ankara, mais ne semble pas en mesure de réagir ou de se réformer pour le moment. Et même si le refroidissement des relations Ankara-Washington est susceptible de redessiner les équilibres au sein de l’Alliance et dans le maintien de la paix dans la région méditerranéenne, l’Union européenne doit envisager d’affronter cette situation avec ses propres moyens. Ceci implique, selon Jean-François Drevet, qu’elle se décide à faire preuve de fermeté pour préserver ses intérêts économiques et sa sécurité, par exemple via une politique de sanctions économiques, voire une « initiative d’intervention » en mer Méditerranée.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner