Revue futuribles n° 429

Économie, emploi - Éducation

La formation professionnelle en France. Encore une réforme ! Pour quelle ambition ?

Par

Début 2019 est entrée en vigueur, en France, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, votée à la fin de l’été 2018. Entre autres mesures en matière d’emploi, cette loi réforme l’apprentissage et la formation professionnelle, avec pour objectifs de simplifier les dispositifs et d’inciter les actifs, quelle que soit leur situation, à se former et entretenir leurs compétences tout au long de la vie. Cette réforme de la formation professionnelle fait suite à plusieurs autres réformes dans ce domaine, mais qu’apporte-t-elle de plus et est-elle à la hauteur des besoins des actifs français ?

Paul Santelmann, spécialiste des questions d’emploi et de qualification, propose ici un éclairage sur les évolutions du système français de formation continue, dont il estime qu’il ne répond pas aux besoins de formation des jeunes et des actifs les moins qualifiés. Il propose divers éléments de comparaison avec d’autres pays européens et souligne le caractère encore insuffisant des mesures adoptées fin 2018. Malgré certaines avancées, notamment en matière d’apprentissage et de responsabilisation des acteurs (entreprises, actifs…), cette réforme risque de ne pas suffire pour rééquilibrer le poids de la formation professionnelle par rapport à la formation initiale, et pour entretenir l’employabilité des actifs les moins qualifiés ou les plus éloignés de l’emploi.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner