Tribune européenne, Revue futuribles n° 428

Géopolitique - Institutions

Les contraintes de l’association avec l’Union européenne

Par

Quel pourrait être le statut du Royaume-Uni vis-à-vis de l’Union européenne (UE) si les termes du Brexit, après 40 ans d’intégration européenne, étaient confirmés par le Parlement de Westminster, ultime étape du processus de sécession, dont nous ignorons encore l’issue au moment du bouclage de ce numéro de Futuribles ?

S’il s’agit de la première fois qu’un pays déclare vouloir sortir de l’Union tout en conservant avec elle des relations privilégiées, Jean-François Drevet nous rappelle ici les principaux modes de collaboration instaurés avec ceux qui aspiraient à y entrer ou à entretenir avec l’UE une coopération privilégiée. Ainsi en est-il des pays de l’EEE (Espace économique européen), de la Suisse avec laquelle de multiples accords sectoriels ont été conclus, de l’union douanière entre l’UE et la Turquie. L’auteur explique, dans chaque cas, dans quelles circonstances ont été conclus les accords, ainsi que leurs vertus et limites respectives. Enfin, il explore sur quel modèle un accord de l’UE avec le Royaume-Uni pourrait être envisagé.

À lire également

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner