Revue futuribles n° 424

Éducation - Société, modes de vie

Quelles finalités pour l’enseignement supérieur ? Pour une société apprenante et au service du développement durable

Par

Cinquante ans après la révolte étudiante de mai 1968, Futuribles consacre, dans ce numéro, un dossier aux perspectives de l’enseignement supérieur en France. Après l’article de Jean-François Cervel présentant le système français et les défis auxquels il est aujourd’hui confronté, François Taddei expose ici les finalités qui sont ou devraient être celles de l’enseignement supérieur au regard des évolutions de nos sociétés. Au terme d’un entretien mené par Jean-François Cervel et Alain Michel, il souligne la nécessité d’insuffler davantage de créativité, d’activités concrètes dans les cursus, mais aussi de développer la citoyenneté et d’inciter les étudiants à s’engager pour répondre aux grands enjeux de demain en matière sociale, environnementale, etc. Il insiste également sur la nécessaire évolution vers une plus grande interdisciplinarité dans un monde en pleine mutation. François Taddei montre ainsi comment l’enseignement supérieur peut et doit changer pour se mettre au service d’une société apprenante, agissant en faveur d’un développement durable et responsable.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner