Revue futuribles n° 422

Économie, emploi - Institutions

Vers une prospective des monnaies

Par

La crise économique de 2007-2008, née du scandale des subprimes aux États-Unis et dont les pays développés peinent encore à sortir 10 ans plus tard, a suscité une réelle crise de confiance dans les institutions financières et les banques. Cette question de la confiance envers les institutions qui gouvernent le système financier se pose avec acuité alors que, comme le rappelle ici Thierry Gaudin, les monnaies se sont développées, historiquement, pour garantir les échanges et la confiance des individus dans leurs échanges, et permettre ainsi le développement économique des sociétés… Du moins est-ce ce qui a prévalu jusqu’à ce que la monnaie devienne un instrument objectif de pouvoir, aux mains des banques mais aussi au cœur du pouvoir politique, national puis international. Cette relecture historique du rôle de la monnaie et des institutions en charge de sa gestion, interroge sur les finalités de la communauté financière : participer au développement économique ? Servir les intérêts des puissants ? Enrichir les financiers ? Et compte tenu des évolutions technologiques récentes (cartes de crédit, paiements en ligne ou par téléphone…), quelles sont désormais les perspectives pour l’outil monétaire et ce ou ceux à quoi ou qui il sert ? Inspire-t-il toujours la confiance alors que, périodiquement, resurgit la crainte d’une nouvelle crise majeure ?

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner