Revue futuribles n° 421

Économie, emploi - Entreprises, travail

Nouvelle vague technologique et emploi. Une analyse critique des travaux sur les destructions d’emplois

À chaque vague d’innovations techniques, les sociétés se sont interrogées sur l’impact de ces innovations sur l’emploi. Ce fut le cas avec la mécanisation, puis l’industrialisation ; et voici venu le tour des technologies de l’information qui ont révolutionné nos modes de vie et de travail à un rythme effréné ces dernières décennies. Robotique, automatisation, numérisation, essor des intelligences artificielles… : les progrès en cours ont ravivé les débats autour du remplacement possible de l’homme par la machine dans de nombreux secteurs d’activités.

Néanmoins, comme le souligne ici Marie-Claire Carrère-Gée, les analyses portant sur le sujet n’ont pas toujours la même approche, se cantonnent parfois aux destructions d’emplois sans regarder les créations d’emplois découlant de ces changements technologiques ; elles ne tiennent pas toujours compte de la diversité des tâches inhérente aux métiers concernés ; en somme, le débat en la matière est rarement bien posé. C’est pourquoi le Conseil d’orientation pour l’emploi s’est penché sur la question de l’impact véritable de cette nouvelle vague technologique sur l’emploi en partant non d’une analyse par métiers (qui est l’angle de vue le plus fréquemment adopté dans les travaux récents) mais d’une étude présentant ce que font concrètement les salariés (en l’occurrence français) dans leur emploi actuel. Il en ressort, comme l’indique cet article, que si une petite fraction des emplois (moins de 10 %) sont effectivement menacés de disparaître en raison de l’automatisation et du numérique, la grande majorité des métiers sera plutôt amenée à se transformer, et que la structure de l’emploi évoluera très certainement en faveur de l’emploi qualifié. De manière plus générale, Marie-Claire Carrère-Gée montre ici qu’il est indispensable de raisonner globalement, en regardant à la fois le contenu des métiers et la façon dont ils pourront évoluer et se complexifier sous l’effet de l’automatisation, mais aussi les nouveaux besoins induits, en termes d’emploi, par ces évolutions.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner