Revue futuribles n° 420

Institutions - Territoires, réseaux

Décentralisation et développement régional au Royaume-Uni

Par

La décision prise en 2016 par le Royaume-Uni de sortir de l’Union européenne (UE), au-delà des conséquences économiques et commerciales qu’elle entraînera, a également montré le rôle que jouait l’UE dans l’apaisement ou la mise en sommeil de certaines querelles territoriales ou revendications indépendantistes. Sans préjuger des modalités selon lesquelles s’effectuera le Brexit au terme des négociations qui se sont engagées entre les deux parties, Futuribles a décidé de se pencher sur ces questions d’organisation territoriale au travers d’un dossier couvrant non seulement le Royaume-Uni (où le Brexit pourrait faire bouger les lignes), mais aussi deux grands États largement décentralisés : l’Espagne et l’Allemagne.

Jean-François Drevet examine, dans ce dossier, la situation propre au Royaume-Uni. Après avoir rappelé la façon dont le royaume a, assez récemment, décentralisé le pouvoir (processus de dévolution) vers l’Irlande du Nord, l’Écosse et le Pays de Galles, il souligne le cas particulier de l’Angleterre qui peine à s’inscrire dans cette décentralisation et les dilemmes que celle-ci suscite dans la prise de certaines décisions. Surtout, il rappelle les raisons pour lesquelles cette organisation régionale a été mise en place — notamment répondre à la crise économique qui frappait certaines régions britanniques plus durement que d’autres — et les limites (en particulier budgétaires) auxquelles elle se heurte. Le développement régional reste très inégal dans le royaume et les disparités socio-économiques entre la région de Londres et les bassins d’emploi sinistrés perdurent. Ces disparités régionales ont aussi joué dans le vote des citoyens en faveur du Brexit (l’UE jouant son rôle devenu classique de bouc émissaire) ; malheureusement, la concrétisation du Brexit n’aura sans doute pas les conséquences positives espérées par ceux-ci, en raison de la perte de certains financements européens, du renforcement de la dépendance au Trésor, voire d’un regain des aspirations indépendantistes en Irlande du Nord ou en Écosse.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner