Revue futuribles n° 416

Recherche, sciences, techniques

Science-fiction et innovation

Par

Futuribles a lancé, dans son numéro de juillet-août 2016 (n° 413), une « saga » sur les relations et apports de la science-fiction à la prospective, afin de discerner si, et dans quelle mesure, les auteurs de science-fiction ont eu une influence sur les imaginaires collectifs et sur les réflexions prospectives. Après avoir traité ces questions sous l’angle sociopolitique et environnemental, nous reprenons cette série en abordant la science et la technologie : quels sont les rapports entre la science, la technologie et la science-fiction ?

Thomas Michaud s’intéresse ici au rôle de la science-fiction dans la recherche et l’innovation, en particulier au sein des centres de R&D (recherche-développement), publics ou privés. S’appuyant sur les cas spécifiques de l’Agence spatiale européenne, de la Nano Regions Alliance (NANORA), des Orange Labs, et d’Intel et Microsoft, il montre ainsi comment la science-fiction a pu nourrir (et nourrit encore) certains projets de recherche futuristes, mais aussi comment elle peut être utilisée pour susciter des investissements ou la confiance de l’opinion afin de promouvoir certaines recherches ou technologies spécifiques. Thomas Michaud souligne enfin comment certaines entreprises stimulent ou sponsorisent les auteurs de science-fiction (SF) afin de développer un imaginaire SF en phase avec leur propre stratégie de long terme et les innovations sur lesquelles elles travaillent. Autant d’interactions que les prospectivistes doivent examiner avec un regard critique, de sorte de tracer des lignes d’avenir plausibles.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner