Tribune européenne, Revue futuribles n° 415

Géopolitique

Les relations UE-Turquie à un tournant

Par

Après les événements qui ont marqué la Turquie cet été 2016 (tentative de coup d’État suivie d’une énorme vague de répression de la part des dirigeants au pouvoir), la question de la place à donner à la Turquie au sein de l’Union européenne ne se pose plus dans les mêmes termes. Les perspectives d’adhésion d’Ankara étaient déjà très minces, mais dans ce contexte et compte tenu de la politique étrangère menée par les dirigeants turcs, elles ont quasi disparu. Reste alors à déterminer comment l’Union doit gérer ses relations avec la Turquie, pays charnière entre Europe et Orient, membre de l’Alliance atlantique et dirigé par un parti islamo-conservateur.

Jean-François Drevet propose ici d’éclairer cette question en faisant le point sur la situation de la Turquie au regard de ses relations extérieures et de la politique étrangère qui est la sienne depuis quelques années. Il souligne les difficultés qu’il y a, pour l’Union européenne, à discuter avec des dirigeants peu fiables, opportunistes et dont le regard porte de plus en plus vers l’Asie, alors même que la sécurité du continent européen a longtemps reposé sur le rempart turc. Mais si ce changement de donne est quelque peu perturbant, il constitue aussi une réelle occasion pour l’Union de mettre ses priorités au clair et de les défendre fermement, sans concessions supplémentaires à un pays de moins en moins allié.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner