Revue futuribles n° 411

Entreprises, travail - Géopolitique

Le secteur français de la défense. État des lieux et avenir

Par

Dans un contexte économique national plus que morose depuis la crise de 2007-2008, le secteur de la défense, en France, fait figure d’exception : entre 2010 et 2015, le volume annuel de commandes d’armement français a quasiment triplé, passant d’environ 5 milliards d’euros à près de 15 milliards d’euros. Bien que très encadrées par le gouvernement, les exportations d’armes françaises « explosent », profitant d’un contexte international particulièrement tendu. Comme le montre Georges Daw dans cet état des lieux, le secteur de la défense se porte plutôt bien en France, même si le budget Défense du pays est souvent difficile à boucler. Il recouvre de nombreux enjeux à la fois économiques, scientifiques et politiques — en particulier à l’échelle européenne. Mais il suscite aussi de nombreuses questions compte tenu des tensions internationales croissantes et de la multiplication des violences émanant de groupes terroristes qui utilisent des armes qui, pour la plupart d’entre elles, à un moment ou un autre, ont été mises sur le marché selon des circuits licites. Par-delà les intérêts économiques inhérents au secteur de la défense qu’il met ici en évidence, cet article incite à penser que des réflexions de plus long terme s’imposent désormais concernant les possibles modifications des équilibres de rapports de forces entre la France et les destinataires de ses ventes d’armement.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner