Revue futuribles n° 411

Recherche, sciences, techniques

La prévision : une simple question de probabilités ? À propos du livre de Philip Tetlock et Dan Gardner, “Superforecasting: The Art and Science of Prediction”

Par

Être capable d’anticiper les événements majeurs et plus généralement de formuler des prévisions aussi correctes que possible est un défi permanent pour les décideurs, tant politiques qu’économiques. Diverses techniques, divers modèles existent voire évoluent depuis des lustres afin d’y parvenir. Néanmoins, la survenue d’événements qui n’avaient été envisagés par quasiment personne ces dernières années — à l’instar des attentats du 11 septembre 2001 — a relancé la recherche en la matière. Le livre de Philip Tetlock et Dan Gardner ici présenté par Charles du Granrut fait partie de ces travaux de recherche en matière de prévision. Basé sur un programme intitulé le Good Judgment Project et sur les résultats d’un tournoi de prévisions organisé par une agence dépendant des services de renseignement des États-Unis (dont il présente les principaux enseignements), il permet de cerner le profil et les méthodes des meilleurs prévisionnistes (les superforecasters), et propose un certain nombre de règles visant à affiner au maximum la qualité des prévisions. Charles du Granrut résume ici l’essentiel de ces éléments, tout en en soulignant quelques limites liées notamment au domaine étudié (la géopolitique), à l’horizon temporel court et au libellé assez simple des énoncés (appelant des réponses binaires).

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner