Revue futuribles n° 404

Géopolitique

La France, discréditée à Bruxelles ?

Par

Engluée dans la crise économique depuis plus de cinq ans, la France est confrontée à un déficit public supérieur à 4 % de son produit intérieur brut, qui ne lui permet pas de respecter les critères de convergence économique de l’Union européenne. Cette situation dérogatoire, qui dure depuis plusieurs années, ajoutée à une perte d’influence au sein des institutions européennes, rend de plus en plus délicate la position du pays dans l’Union européenne. Comme le montre ici Jean-François Drevet, la France a perdu beaucoup des atouts qui étaient les siens en tant que pays fondateur et qui avaient contribué à asseoir son poids politique en Europe. S’étant peu à peu éloignée de l’Allemagne et faisant trop peu de cas du respect des traités qu’elle a signés et ratifiés, elle est ainsi en passe de perdre son crédit politique auprès de ses partenaires européens, a fortiori dans une Union comptant 28 membres. Cette situation n’est sans doute pas irréversible, comme le laisse entendre cette tribune, mais pour retrouver son crédit au sein de l’Union, la France devra faire en sorte de renouer des relations constructives avec l’Allemagne, et mettre à profit son poids substantiel en matière de défense et sécurité, un domaine dans lequel l’Union européenne ne peut plus se permettre de rester en retrait.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner