Revue futuribles n° 395

Géopolitique - Société, modes de vie

Tolérance et xénophobie en Europe. Les « aires culturelles » demeurent-elles pertinentes ?

Par

Confrontés depuis plus de cinq ans à une grave crise économique aux lourdes conséquences sociales, plusieurs pays européens ont vu se renforcer, en leur sein, des partis politiques populistes aux accents souvent xénophobes. Mais ces discours sont-ils en adéquation avec l’évolution des valeurs et des comportements des Européens en matière de tolérance et de xénophobie ? Il ne semble pas, du moins jusqu’en 2008, date de la dernière enquête sur les valeurs des Européens qu’analyse ici Guillaume Roux.

L’auteur commence par dresser un tableau géographique de la tolérance en Europe : majoritaires partout, les valeurs de tolérance recueillent le plus d’adhésion dans les pays d’Europe du Nord, et les taux les moindres en Europe du Sud et dans les pays de l’ancien bloc soviétique, l’Europe occidentale présentant un profil plus hétérogène. Sur les deux dernières décennies, ces différences paraissent pérennes même si, globalement, les valeurs de tolérance ont progressé dans de nombreux pays (sans doute en lien avec le renforcement de l’individualisation), et si l’Europe occidentale a perdu un peu de son homogénéité par rapport à 1990.

Guillaume Roux analyse ensuite les comportements des Européens à l’égard des minorités ethniques (préférence nationale en matière d’emploi, xénophobie). Même si les situations sont très contrastées d’un pays à l’autre, l’on retrouve une géographie assez semblable à celle de la tolérance, les pays d’Europe du Nord affichant en 2008 les attitudes les moins xénophobes, et ceux du Sud et de l’ancien bloc soviétique, les comportements les plus xénophobes. Sur plus longue période (1990-2008), de manière globale, on constate également une tendance à la régression de la xénophobie, et la pérennité de la cohérence entre valeurs de tolérance et attitudes à l’égard des minorités ethniques, ce qui confirme la dimension en partie culturelle du positionnement en matière de xénophobie.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner