Revue futuribles n° 395

Société, modes de vie

Le couple et le mariage vus par les Européens

L’agitation qui a entouré le vote de la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, en France, au printemps 2013, a montré l’importance que conservent, pour une part de la population, les valeurs familiales traditionnelles. Ce phénomène est-il propre à la France, est-il minoritaire sinon velléitaire ? Grâce aux enquêtes sur les valeurs des Européens, l’on dispose d’éléments de réponse substantiels concernant la plupart des pays du continent européen et, pour certains d’entre eux, d’évolutions tendancielles sur près de 30 ans. Sandrine Astor et Nathalie Dompnier en proposent ici une analyse détaillée, montrant comment évoluent les perceptions des Européens à l’égard du couple et du mariage.

Elles s’intéressent tout d’abord à la conception qu’ils ont du mariage en tant qu’institution ainsi qu’à l’acceptation de la vie de couple hors mariage, soulignant les clivages géographiques, les effets d’âge et ceux de génération, et insistant au passage sur les corrélations avec d’autres variables (religion, pratique religieuse). Puis les auteurs examinent les éléments considérés comme importants dans le succès du mariage, soulignant la grande stabilité de la hiérarchie des facteurs — ceux relevant de l’harmonie du couple et de l’épanouissement des personnes figurant en tête et se renforçant, au détriment de ceux relatifs aux conditions matérielles ou à la proximité socioculturelle. Là aussi, sont précisées les divergences observées selon les pays, qui témoignent à nouveau du poids du modèle social dominant. Enfin, l’article analyse l’évolution des conceptions des rôles masculin et féminin dans le couple, soulignant la progression des conceptions égalitaires en Europe occidentale et du Nord, alors que persistent des visions plus conservatrices de la famille en Europe orientale.

Au total, les évolutions constatées et la progression des jugements critiques à l’égard du mariage en tant qu’institution ne semblent pas avoir entamé l’attachement à certaines valeurs qui lui sont propres (fidélité, entente, enfants) et, de fait, à la norme sociale qu’il constitue. Simplement, une vision plus souple du couple, plus en accord avec les libertés individuelles et l’égalité hommes / femmes, tend à se développer en Europe.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner