Revue futuribles n° 392

Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

Les actions locales dans la transition postcarbone. Une simulation des effets macroéconomiques

En 2009 a été lancé, en France, un programme copiloté par la Mission prospective du ministère de l’Écologie et l’ADEME : « Repenser les villes dans une société postcarbone », dont les travaux sont encore en cours en vue d’un rapport final prévu en 2013. L’idée d’une transition vers une société « postcarbone » comprend quatre objectifs principaux : une division par quatre d’ici à 2050, par rapport à 1990, des émissions de gaz à effet de serre, une quasi-autonomie à l’égard des énergies carbonées (pétrole, gaz, charbon), une capacité suffisante d’adaptation aux changements climatiques et, enfin, une attention plus grande aux situations de précarité énergétique.

Dans le cadre du dossier que Futuribles consacre, ce mois-ci, à ce programme, Cédric Allio, Henri Waisman et Jean-Charles Hourcade présentent l’étude menée par le CIRED sur le rôle des actions locales dans la transition postcarbone. Les auteurs rappellent dans un premier temps le poids du secteur des transports dans l’augmentation de la demande d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, et la nécessité de susciter des changements importants dans les comportements de mobilité des individus en vue d’une transition postcarbone d’ampleur substantielle. Pour ce faire, les actions locales pourraient être décisives, en raison de leur rôle dans l’organisation spatiale des territoires, et compléter les mesures mises en place à des échelles plus globales (nationale, européenne ou mondiale). C’est ce que permet d’apprécier le modèle développé par le CIRED pour étudier les interactions entre échelles locale et globale dans la transition postcarbone, et fournir un cadrage macroéconomique des scénarios envisagés dans le programme « Villes postcarbone ». Les auteurs proposent ainsi une comparaison de deux scénarios permettant une baisse de moitié des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050, mais selon des trajectoires de transition très différentes, et montrent comment s’articulent, dans ces deux contextes, les actions locales et globales, et combien cette articulation et un bon échelonnement temporel des actions sont décisifs pour mener à bien une transition postcarbone.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner