Revue futuribles n° 391

Territoires, réseaux

Maîtriser la rente immobilière. Piloter la rente immobilière, clef de la politique urbaine

Par

Selon les chiffres de la fondation Abbé Pierre, près de neuf millions de personnes étaient touchées, en France, en 2012, par la crise du logement (privées de domicile personnel, vivant dans des conditions de logement très difficiles, en situation de surpeuplement, ne pouvant plus payer leur loyer, en hébergement « résigné »…). Si l’on ajoute à ces difficultés de logement, la nécessité, pour les communes, en particulier urbaines, de tenir compte de la nouvelle donne énergétique et environnementale (concept en vogue de « ville durable »), dans un contexte de prix fonciers et immobiliers très élevés (comparés au revenu des ménages) depuis une décennie, le défi est de taille pour les collectivités locales françaises. Mais à lire cet article de Marc Wiel, il n’est pas insurmontable pour peu que les institutions locales et les acteurs en charge des politiques sectorielles concernées par le logement au sens large (politiques urbaines, de transport, aide au logement…) coopèrent étroitement en vue de maîtriser la « rente immobilière ».

Marc Wiel commence par montrer combien le processus de développement urbain n’est pas maîtrisé en France, principalement en raison de la façon dont se forme la rente immobilière — terme qu’il préfère à celui de hausse des prix du logement au motif que ce n’est pas le coût de la construction, ni la démographie ou la pénurie, qui expliquent ce renchérissement. Il souligne ensuite les inconvénients de la non-maîtrise de la rente immobilière dans le domaine du logement, des transports et de l’aménagement du territoire, ainsi que les coûts collectifs qui en résultent. L’auteur propose un nouveau cadre conceptuel pour appréhender les interactions (cruciales) entre transport et urbanisme, et permettre aux pouvoirs publics de corriger les imperfections du marché et d’influencer les choix de localisation des acteurs (ménages, entreprises, services…). Il formule enfin diverses recommandations visant à mieux réguler, et plus équitablement, les processus de développement urbain et d’aménagement territorial, au travers des politiques de transport, de déplacement, de logement…, via un travail plus collaboratif des acteurs concernés et une réforme des institutions dont ils émanent.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner