Revue futuribles n° 391

Territoires, réseaux

France : portes d’entrée et flux. Quatre scénarios à l’horizon 2040

Par

Dans le cadre de la série ouverte en mai 2012 visant à faire écho à l’exercice de prospective « Territoires 2040 », lancé en France en 2009 par la DATAR, Nadine Cattan présente ici les enseignements du groupe de travail qu’elle a présidé, sur « les portes d’entrée de la France et les systèmes territoriaux des flux ». Elle précise d’abord le cadre d’analyse sur lequel s’est appuyé le groupe : définition des différents types de flux (liés à la mobilité et aux loisirs, à l’économie de l’information et de la connaissance, à l’économie et la finance, enfin aux contraintes et besoins énergétiques) et des diverses catégories de portes en relation avec ces flux (« portes lieux » et « portes couloirs », « portes territoires » et « portes réseaux », enfin « portes individus » et « portes objets »).

Nadine Cattan présente ensuite les quatre grandes problématiques au cœur de la démarche prospective relative à ces systèmes de flux : la territorialisation, la responsabilité (notamment la capacité de régulation et de maîtrise du système territorial), l’attractivité et la vulnérabilité ; ainsi que les défis qui y sont liés. Partant de là, ont été identifiés 10 processus destinés à rendre compte des dynamiques d’évolution du système à l’horizon 2040, dont diverses combinaisons ont permis de dégager quatre scénarios possibles : un scénario « polarisé », caractérisé par une forte mobilité à l’échelle mondiale, une métropolisation et une forte consommation énergétique liée aux transports ; un scénario « dilué », marqué par des déplacements réduits, une dématérialisation des échanges mais une forte consommation énergétique dans l’habitat ; un scénario « archipellisé » dans lequel l’espace mondial se structure autour de quelques grands nœuds autonomes et la mobilité à grande distance est limitée, la consommation énergétique faible mais les inégalités fortes ; enfin, un scénario « fluidifié » de société hypermobile et en réseau, où la mobilité individuelle est décuplée, mais qui nécessite de nouveaux cadres territoriaux de régulation.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner