Futurs d'antan, Revue futuribles n° 385

Économie, emploi

Les finances grecques, vues de 1854

Par

Agrégé de lettres en 1851, Edmond About — qui allait connaître le succès quelques années plus tard en tant qu’auteur de théâtre et écrivain — fut nommé, cette même année, membre de l’École française d’Athènes. Il rejoignit l’établissement en 1852 et vécut en Grèce un peu moins de deux ans, séjour qui l’inspira et dont il tira un de ses premiers écrits : La Grèce contemporaine, publié en 1854 et réédité à plusieurs reprises de son vivant. Abordant diverses facettes d’une Grèce dont l’indépendance vis-à-vis de l’Empire ottoman ne date que d’une vingtaine d’années (le pays, les hommes, les activités économiques, la famille, la religion, les institutions…), le livre comporte aussi un chapitre d’une bonne trentaine de pages portant sur les finances publiques de ce pays.

Nous n’en reprenons ici que la première partie présentant ses « observations générales sur la situation financière de la Grèce » — la suite entre bien davantage dans les détails techniques de l’appareil budgétaire. Ces observations d’Edmond About datant de plus d’un siècle et demi nous semblent en effet venir fort à propos dans le contexte européen actuel, où la crise de la dette publique grecque n’en finit plus de compliquer la situation économique fragile des pays de la zone euro.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner