Revue futuribles n° 385

Économie, emploi - Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’assurance du risque nucléaire en France

Par

En mars dernier, le Japon a commémoré le premier anniversaire du drame de Fukushima, triste combinaison de catastrophes naturelles ayant engendré un accident nucléaire. Les dégâts matériels et humains sont énormes, et il faudra des décennies aux Japonais pour les effacer et tenter d’oublier ce drame qui témoigne de la grande vulnérabilité des économies — même les plus avancées — aux risques naturels et technologiques. Dans la foulée, les débats se sont multipliés quant à la pertinence du recours au nucléaire pour la production d’énergie, en particulier en France. Sans entrer à nouveau dans ces débats, il est néanmoins légitime de s’interroger — outre sur les capacités de prévention des risques nucléaires — sur la manière dont seraient prises en charge les conséquences d’une éventuelle catastrophe nucléaire dans ce pays.

C’est ce à quoi s’attelle ici Guy Brassard qui, après avoir rappelé les limites de la responsabilité d’EDF et de celle de l’État en France en matière d’indemnisation des dommages qui découleraient d’une telle catastrophe, souligne l’insuffisance des garanties en vigueur et en appelle à la création d’un fonds de réserve pour les événements exceptionnels. L’auteur insiste sur la nécessaire mitigation du risque nucléaire via une évaluation claire des centrales sur base de paramètres de sécurité uniformes, une analyse économique du bouquet électrique rendue publique, et la mise en place de mesures d’efficacité et de prudence dans l’utilisation du parc nucléaire français. Il propose enfin un modèle de calcul du coût d’une assurance contre les risques exceptionnels, fondé sur de nombreuses études internationales, dont il ressort qu’une augmentation très modérée du coût de l’électricité permettrait de provisionner 100 milliards d’euros en 18 ans pour faire face à un risque centennal. Un investissement d’avenir assez peu sensible en regard du coût qu’aurait pour les finances publiques la survenue d’une telle catastrophe…

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner