Revue futuribles n° 384

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Infrastructures stratégiques et cyberguerre

Par

La vulnérabilité des sociétés développées n’est pas une notion nouvelle et a été très bien exposée, notamment par Ulrich Beck. Elle prend cependant un sens nouveau dès lors que les réseaux réels et virtuels s’étendent et s’interconnectent de plus en plus. Ainsi, les réseaux électriques et numériques interviennent aujourd’hui dans le fonctionnement de presque tous les autres systèmes et infrastructures stratégiques. C’est dire leur importance et l’enjeu que représente leur protection dans la plupart des pays. Or, comme le montre ici Pierre Bonnaure, l’Internet fait l’objet de fréquentes attaques et les cybermenaces se multiplient, émanant de hackers aux objectifs très disparates, dont les actions peuvent avoir des conséquences considérables.

Présentant les risques d’une cyberguerre, l’auteur montre le caractère stratégique de la lutte contre les cybermenaces et la manière dont on commence à y faire face dans la plupart des pays concernés par ce phénomène. Il est fort peu probable qu’un seul d’entre eux soit en mesure de se prémunir totalement contre les cybermenaces et les risques systémiques qui en découlent ; mais être en mesure de les identifier et de les combattre lorsqu’elles se concrétisent, constitue assurément un atout stratégique de taille.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner