Revue futuribles n° 378

Économie, emploi - Population

Immigration et crise économique en Espagne

Par

Les bouleversements géopolitiques qui ont affecté les pays de la rive sud de la Méditerranée en 2011 ont eu des conséquences importantes sur les migrations en provenance de cette région et à destination des pays du sud de l’Europe. Au-delà de cet afflux conjoncturel, l’Espagne semble, pour sa part, arriver à la fin d’un cycle en matière d’immigration.
Comme le montre ici Paula Cusi Echaniz, après près de 20 ans d’une croissance économique soutenue ayant coïncidé avec une forte augmentation de l’immigration dans ce pays qui était plutôt de tradition d’émigration, l’Espagne est en train d’achever sa « transition migratoire ». L’auteur, après avoir présenté les caractéristiques et évolutions de l’immigration à destination de ce pays, entre 1990 et 2009, essentiellement motivée par des raisons économiques (pénuries de main-d’œuvre), souligne l’impact récent de la crise économique de 2008 qui a plongé le pays dans une très grave récession et — coïncidence ou non ? — induit un net ralentissement des flux d’immigration.
Montrant l’impact de l’immigration sur la société espagnole, l’auteur présente aussi les réponses politiques et institutionnelles qui y ont été apportées (y compris en coopération avec l’Union européenne). Elle souligne également les nouveaux défis qui se posent dans le contexte économique dégradé, qui ne concernent plus seulement le contrôle des flux, mais aussi et surtout l’intégration des populations immigrées (dans l’emploi, l’éducation, les institutions…), leur non-discrimination et le respect de la diversité culturelle, dans un pays vieillissant qui a besoin de cet apport migratoire mais dont l’expérience en ce domaine est toute récente.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner