Revue futuribles n° 376

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Scénarios de la demande en énergie : une rétrospective critique. Tirer les enseignements du passé au profit de l’exploration du futur

Dans son article sur les perspectives pétrolières et gazières paru en avril dernier (n° 373), Jean Laherrère avait montré (p. 25) combien les prévisions des prix du gaz naturel aux États-Unis depuis 1985 s’étaient révélées éloignées de leur évolution réelle constatée a posteriori. De telles comparaisons rétrospectives sont assez rares, ne serait-ce que parce que les prévisionnistes et autres artisans d’études sur le futur préfèrent regarder vers l’avenir que vers le passé. Pourtant, comme le montre ici l’article de Marie-Hélène Laurent, François Cattier, Dominique Osso et Prabodh Pourouchottamin, qui se sont efforcés d’effectuer une telle analyse rétrospective des études prospectives de la demande d’énergie, elles sont riches d’enseignements.

Après avoir précisé la nature des travaux analysés (prévisions, prospectives, projections), ce qu’ils couvrent et la façon dont ils sont élaborés (en particulier l’utilisation d’un scénario de référence), les auteurs — quoique prudents quant à la pertinence de telles comparaisons rétrospectives — se posent trois questions. Premièrement, s’est-on trompé et si oui, dans quelle mesure et dans quel sens ? Ensuite, pourquoi se trompe-t-on ? Ils montrent ainsi les différents types d’erreur possibles (trajectoire, tendance, variabilité…) et leur impact, l’importance de la qualité des hypothèses et du profil des auteurs impliqués, et les leçons qui en découlent. Enfin, s’interrogeant sur la gravité des erreurs constatées, les auteurs relativisent : d’une part, elles aident à affiner l’analyse et les risques d’erreur potentiels dans de tels exercices ; d’autre part, elles permettent de mieux appréhender en dynamique les systèmes de consommation, d’identifier les secteurs plus difficiles à faire évoluer, et de peaufiner la chronologie des mesures à mettre en œuvre. L’essentiel étant, dans toute prospective, que les hypothèses et scénarios soient communiqués avec la plus grande transparence possible.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner