Revue futuribles n° 369

Recherche, sciences, techniques

La science et le déni. À propos du livre de Naomi Oreskes et Erik M. Conway, "Merchants of Doubt"

Par

En juin 2010, est sorti aux États-Unis un ouvrage très instructif sur la façon dont une poignée de scientifiques influents est parvenue, au cours de ces 50 dernières années, à semer la confusion dans l’opinion publique de ce pays sur certaines questions scientifiques, dans le seul but de servir des intérêts économiques ou politiques particuliers. André Lebeau a lu cet ouvrage, Merchants of Doubt, pour Futuribles. Il en présente ici les grandes lignes et montre combien ces quelques scientifiques ont manipulé l’opinion et parfois jeté le discrédit sur des faits pourtant scientifiquement établis, sans aucune réelle légitimité scientifique, mais simplement parce qu’ils connaissaient les rouages de la machine médiatique et pouvaient les instrumentaliser pour servir leur « cause ».

Qu’ils agissent pour le compte d’industriels du tabac, de producteurs d’engrais ou d’autres polluants, ou à des fins idéologiques (anticommunisme, par exemple), c’est la logique du déni qui les anime. Comprendre cette logique est essentiel, d’autant plus que ce type de pseudoscientifiques tend à s’en prendre désormais au débat sur le réchauffement climatique (qui fait pourtant l’objet d’un quasi-consensus du côté des scientifiques) et qu’il ne faudrait pas qu’ils retardent la mise en place de régulations aujourd’hui indispensables et déjà si compliquées à organiser à l’échelle internationale

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner