Editorial, Revue futuribles n° 365

Refonder le pacte social

Par

Toute la population mondiale vieillit, mais le Japon et les pays européens ont une longueur d’avance sur les autres et, incidemment, disposent de systèmes de protection sociale beau coup plus développés qu’ailleurs. Je ne parle pas ici du vieillissement sur un plan biologique — l’espérance de vie en bonne santé n’ayant cessé d’augmenter —, mais de celui qui se mesure à l’aune de l’accroissement prévisible et rapide de la part des personnes dites âgées (les 60 ou 65 ans ou plus) dans la population totale. Ce vieillissement est d’autant plus important qu’arrivent à l’âge de la retraite les générations nombreuses du baby-boom et que celles-ci, en raison du recul de l’âge au décès, ont une espérance de vie en retraite qui ne cesse de s’allonger.