Revue futuribles n° 363

Géopolitique

La géographie d’abord. À propos de l’article de Robert Kaplan « The Revenge of Geography »

Par

Robert D. Kaplan, dans un récent article intitulé « La revanche de la géographie » publié dans la revue Foreign Policy, s’appuie sur trois des grands classiques de la géopolitique anglo-saxonne — Alfred Mahan, sir Halford Mackinder et Nicholas Spykman — pour réaffirmer,avec force, que si l’homme propose, la nature dispose. Considérant ainsi que la géographie physique et humaine détermine, bien plus qu’autre chose, l’évolution de la situation géopolitique mondiale, il entend, sur ces bases, mettre en évidence quelles sont les principales zones de tensions, sinon de conflits, à venir. Bernard Cazes a examiné cette thèse dont il rend compte de la teneur et des limites dans cette analyse.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner