Revue futuribles n° 360

Économie, emploi - Société, modes de vie

De la fonctionnalité à l’accès. Vers le remplacement des biens matériels par des services en réseau ?

Par

Le modèle classique du marché — reposant sur l’échange de droits exclusifs de propriété — est-il toujours pertinent ? Tel est la question que se pose ici François Cusin, eu égard au développement retentissant, ces dernières années, de l’économie de la fonctionnalité, à savoir la substitution de la vente de l’usage d’un bien à la vente du bien seul. Une tendance qui modifie, selon l’auteur, « la manière de produire, de commercialiser et de consommer les biens et les services ».
S’appuyant sur de nombreux exemples, l’auteur évoque notamment le processus de dématérialisation de l’entreprise — les sociétés ayant de plus en plus recours à la location (biens immobiliers ou encore parcs automobiles et informatiques) — et l’essor des contrats de service qui permettent aux sociétés d’entretenir « un lien durable avec le client ».
Autre phénomène, essentiel aux yeux du sociologue, le couplage entre l’économie de la fonctionnalité et l’économie de l’accès, dans laquelle « l’enjeu le plus décisif [pour les consommateurs] est la capacité à disposer des services de base qui conditionnent ensuite l’accès à tous les autres services ».
Dans ce contexte, où l’insertion à des réseaux d’intérêt commun apparaît primordiale et où les droits de propriétés cèdent le pas aux droits d’accès, émergent de nouveaux contrats de service, note François Cusin qui, pour illustrer son propos, présente ici le modèle américain des common interest developments — résidences ou villes privées, gérées en copropriété. Ainsi analyse-t-il l’influence sur l’habitat du double principe de la fonctionnalité et de l’accès.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner