Forum, Revue futuribles n° 359

Les pyramides de Madoff. L’imposture de Bernard Madoff en révèle beaucoup d’autres

Par

L’article de Jacques Bichot, que nous publions ici, se veut résolument provocant et nous interpelle utilement sur l’étrange fonctionnement des économies « modernes ». Il montre, en effet, que Bernard Madoff a été un illusionniste de grande envergure, sachant ériger des pyramides de papier d’une manière lumineuse et sans doute très révélatrice d’une pratique finalement assez courante.
Se référant à la distinction que faisait Jacques Rueff entre les « vrais droits » et les « faux droits », Jacques Bichot montre comment les seconds se sont développés au travers d’une « bulle financière » de plus en plus déconnectée de l’économie réelle et que, si Bernard Madoff a su ainsi créer l’illusion d’une richesse individuelle « tant qu’il y avait des gogos pour y croire », l’illusion s’est effondrée lorsque ses créanciers, pris de doute, ont collectivement voulu récupérer leurs avoirs.
Mais, nous dit Jacques Bichot, le marché du foncier, les retraites par capitalisation et les États eux-mêmes ne fonctionnent pas autrement ! Ils produisent des « faux droits » dont profitent abusivement les générations actuelles les plus âgées au détriment des générations jeunes et à venir qui se retrouveront être les « dindons de la farce ».
Les réflexions que contient cet article ne peuvent que susciter réflexion, voire des réactions outragées. Les colonnes de la revue Futuribles y sont ouvertes pour autant qu’elles soient un tant soi peu argumentées.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner