Revue futuribles n° 358

Institutions

Vers une révolution du service public ? Sur la conception des services d’intérêt général

Par

La fin du XXe siècle a été marquée en Europe, notamment sous l’impulsion de la direction générale de la concurrence de la Commission européenne, par une sérieuse remise en cause du monopole des services publics, ceux-là étant accusés tout à la fois d’être coûteux et inefficaces.
Sous couvert de new public management, tout un courant de pensée s’est alors développé pour prôner la dérégulation de ces marchés, voire la privatisation des entreprises en charge de ces services ; ces mesures étant supposées permettre d’assurer une meilleure qualité de service à moindre coût.
Marjorie Jouen montre ici que le bilan, notamment du point de vue de la poursuite de l’intérêt général, ne s’est pas avéré très probant et qu’un nouveau mode de production des services d’intérêt général se met désormais en place, associant les décideurs aux usagers.
Soulignant le retard de la France au regard de ce mouvement, elle montre, exemples à l’appui, le rôle autrement plus performant que jouent, et peuvent jouer, les expérimentations et innovations sociales dans le processus, certes indispensable, de modernisation des services d’intérêt général. Au passage, elle rappelle (ce qui, pour Tocqueville était une évidence) que l’intelligence collective des citoyens est plus à même de produire du bien public que les procédures très en vogue de rationalisation des politiques publiques si prisées par nombre de dirigeants et leurs consultants.
Son propos rejoint, à maints égards, les préoccupations qui ont amené Futuribles International à lancer une étude sur « les politiques sociales au défi de l’innovation », à partir ainsi en quête des innovations les plus intéressantes engagées dans différents pays (voir le catalogue de ces innovations sur le site de Futuribles) et à établir par la suite toute une série de monographies, l’une d’entre elles étant présentée dans l’article de Julien Damon publié dans ce numéro.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner