Revue futuribles n° 358

Économie, emploi

L'avenir des ports maritimes

Par

Les grands ports maritimes, lieux de transit des marchandises les plus diverses, n’ont cessé de se développer ces dernières décennies — agrandissement des sites, multiplication et modernisation des terminaux, création d’infrastructures terrestres, etc. —, s’adaptant au trafic maritime croissant et aux navires toujours plus grands.
Toutefois, du fait de la crise et du recul des échanges internationaux, ce trafic devrait, pour la première fois depuis les chocs pétroliers de 1973 et 1979, accuser une baisse en 2009.
Dans ce contexte, les questions relatives à l’avenir de ces grands ports — déterminants pour le commerce mondial, mais aussi dépendants de ce dernier — se posent. Surtout que, outre la crise, ces mégaplates-formes portuaires sont de plus en plus confrontées à des contraintes économiques, sociales et environnementales.
Pour aborder ces questions, Antoine Frémont dresse ici un tableau détaillé de la situation portuaire actuelle — le rôle des opérateurs internationaux, la hiérarchie des grands ports à l’échelle mondiale, leurs organisations, les stratégies de positionnement et de développement mises en place, et les contraintes rencontrées —, avant d’élaborer trois scénarios plus ou moins « soutenables » d’évolution possible, selon la forme que prendra la mondialisation.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner